• Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Emmanuel et Brigitte Macron : les incroyables confidences sur leurs premiers mois d'amour

·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Leur importante différence d'âge n'a jamais été un frein à leur amour. Depuis 1993, année où Emmanuel et Brigitte Macron se sont rencontrés, ils ont pris la décision de ne jamais se quitter. Si leurs familles ont mis du temps à accepter leur couple, leur complicité et leur alchimie sont parvenues à prendre le dessus. Ensemble, ils sont parvenus à arriver au plus haut sommet de l'Etat. Une réussite qui intrigue autant qu'elle fascine. Gaël Tchakaloff a décidé de s'intéresser de plus près à cette histoire d'amour. Dans Tant qu'on est tous les deux, à paraître le 25 août 2021 dans les librairies, la journaliste révèle les dessous de ce couple. Alors que Gala s'est procuré les bonnes pages, on apprend que Gaspard Gantzer s'est confié sur le jour où il a vu pour la première fois Brigitte Macron arriver avec l'actuel chef de l'Etat alors qu'il était étudiant à l'ENA. "Un soir, je vois arriver cette femme qui fait plus jeune que son âge mais nettement plus vieille qu’Emmanuel, et là, ce qui est incroyable, c’est qu’ils se comportent comme un couple d’adolescents, ils se roulent des pelles, se tiennent tout le temps par la main", a ainsi lâché l'ancien conseiller de François Hollande.

Une scène qui a particulièrement mis "mal à l'aise" certaines des personnes présentes à cette soirée, comme s'est encore souvenu le témoin. Et selon lui, ce n'est "pas parce qu'on trouve cela décalé mais parce qu'on est presque jaloux, ils vivent un truc de dingue, ça saute aux yeux". Quelques années plus (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles