Emmanuel Macron : à quoi s'attendre pour son investiture, et sur quelles chaînes est-elle diffusée ?

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Comme le veut la tradition instaurée depuis le début de la 5e République, Emmanuel Macron aura droit à une investiture officielle au sein du palais de l'Élysée, samedi 7 mai 2022. Une cérémonie qui fait suite à sa réélection en tant que président de la République dimanche 24 avril 2022 face à Marine Le Pen. Pour rappel, le chef de l'État avait déjà eu droit à une première investiture en 2017, quelques semaines après avoir remporté l'élection présidentielle, où il était déjà opposé à la fille de Jean-Marie Le Pen durant le second tour. Ce moment avait été l'occasion d'orchestrer la passation de pouvoir entre François Hollande et son successeur, qui fut auparavant l'un de ses ministres. Étant donné qu'Emmanuel Macron ne succède à personne cette fois-ci, sa seconde investiture sera assez différente de la première. Alors, à quoi ressemblera-t-elle ?

Présente sur le plateau de l'émission C à vous, animée par Anne-Élisabeth Lemoine vendredi 6 mai 2022 sur France 5, la chroniqueuse Marion Ruggieri a dévoilé certains détails concernant la cérémonie d'investiture du Président fraichement réélu. "La cérémonie devrait ressembler à une version low-cost de celle d'il y a cinq ans. Sobre et dans le respect des principes républicains, indique la Présidence. Pas de long tapis rouge dans la cour de l'Élysée. Il sera à mi-longueur pour les invités. Pas de remontée des Champs-Élysées non plus. À 11h, Emmanuel Macron fera son entrée dans la salles des fêtes [...]. Les anciens Présidents Nicolas Sarkozy, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles