Emmanuel Macron giflé : la défense ahurissante de son agresseur devant le tribunal

·1 min de lecture
Emmanuel Macron giflé : la défense ahurissante de son agresseur devant le tribunal

Le sort de Damien T. sera vite scellé. Depuis mardi 8 juin 2021, son geste fou à l’égard du président de la République fait la Une de tous les médias. En déplacement au lycée hôtelier de Tain-l’Hermitage, dans la Drôme – dans le cadre d’une journée de soutien au secteur de la restauration, à la veille de la deuxième étape du déconfinement – Emmanuel Macron s’apprêtait à saluer les Français venus en masse pour le rencontrer, lorsque l’un d’eux lui a porté une violente gifle au visage. La scène, filmée, a fait le tour des réseaux sociaux. Sur la vidéo, l’auteur de la gifle scande un slogan aux airs de rébellion : “Montjoie, Saint-​Denis, à bas la macronie !” Immédiatement interpellé par les services de sécurité du Président, l’homme de 28 ans a reconnu les faits. Moins de 48 heures après son acte de protestation contre la politique du chef de l’Etat, Damien T. se retrouve déjà devant la justice. Jeudi 10 juin, il est en effet jugé en comparution immédiate au tribunal judiciaire de Valence, pour “violences sur personne dépositaire de l’autorité publique”. Il encourt jusqu’à trois ans de prison et 45.000 euros d’amende.

Nos confrères de BFMTV ont suivi de près cette audience, rapportant ainsi les détails de la défense du prévenu. Face à la présidente du tribunal, Damien T. a tenté d’expliquer la gifle qu’il a donnée au président de la République. S’il concède que sa réaction “était un petit peu impulsive”, le Drômois se réjouit que ses paroles aient eu “un impact pour Macron, les Gilets (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite