• Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Emmanuel Macron : ce grand événement qui inspire sa campagne pour la présidentielle 2022

·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Ira, ira pas ? La question est sur toutes les lèvres des analystes politiques depuis plusieurs mois. Pourtant, la candidature d'Emmanuel Macron à sa propre réélection lors de la présidentielle de 2022 ne fait quasiment plus de doute, malgré l'avis supposé de son épouse Brigitte Macron sur les conséquences de cette nouvelle aventure présidentielle.. Ces dernières semaines, le président de la République est (presque) entré en campagne sans pourtant officialiser sa candidature, sillonnant la France à la rencontre de ses administrés et potentiels électeurs. Mais c'est surtout en coulisses que sa candidature ne fait vraiment plus beaucoup de doutes. Ses jeunes soutiens, Les Jeunes avec Macron, ont d'ailleurs lancé une grande campagne de promotion inspirée de Netflix pour le lancer vers la présidentielle.

La jeunesse macronienne n'est pas la seule à trouver des inspirations pour lancer son candidat vers l'élection présidentielle de 2022, qui le verra probablement affronter sa rivale Marine Le Pen, sur qui il a dit récemment toute la vérité. Selon les informations de Libération, publiées lundi 6 septembre 2021, les conseillers du "Président-candidat" Emmanuel Macron comptent s'inspirer d'un grand événement politique pour préparer cette campagne : la réélection de François Mitterrand, en 1988. L'actuel Président s'était déjà lui-même inspiré de son prédécesseur lors de son discours de victoire devant la pyramide du Louvre en 2017. Une scène qui avait surpris les observateurs à l'époque. (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles