Emmanuel Macron : un jeune homme usurpe son identité, il écope d’une amende salée

·1 min de lecture

Tout est parti d’une fuite du QR code du président Emmanuel Macron par des soignants malintentionnés, le 21 septembre 2021. Le QR code du mari de Brigitte Macron (dont l’histoire d’amour a nourri un livre écrit par une de leurs proches) a en effet été dévoilé sur les réseaux sociaux. Après avoir été partagé des milliers de fois en une seule soirée, il a finalement été désactivé : un message d’alerte s’affiche désormais en cas d’utilisation de ce code. Les soignants qui ont divulgué le code ont été identifiés et ont subi "une saisie de leurs ordres professionnels"… L’histoire aurait dû s’arrêter là, mais un petit malin qui n’avait pas de pass sanitaire a décidé d’utiliser le QR code d’Emmanuel Macron pour se rendre à un rendez-vous à l’hôpital de Marseille le 5 octobre 2021, plutôt que de faire un test antigénique (qui n'est désormais plus remboursé). Malheureusement, la supercherie a vite été découverte, comme l’a dévoilé le site Actu 17 le 9 octobre 2021.

En effet, lorsque les vigiles ont scanné le code, il se sont tout de suite rendu compte qu’il s’agissait du code usurpé du président de la République. Ils ont laissé le jeune homme de 19 ans entrer dans l'hôpital pour participer à son groupe de travail, mais uniquement le temps d'appeler la police – pendant que l’usurpateur, lui, pensait avoir réussi son coup. Les forces de l’ordre sont rapidement intervenues, procédant à l'interpellation du jeune homme, qui a été quelques heures en garde à vue. Pour le porte-parole de l'AP-HM, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles