• Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Emmanuel Macron : sa mère sort du silence et se confie sur ses souffrances

·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Emmanuel Macron vit un quinquennat très agité. Président de la République depuis 2018, l'homme politique doit faire face de nombreuses crises sans précédents. Une crise tout d'abord sociale avec la crise des Gilets Jaunes puis une crise sanitaire avec la pandémie de Covid-19 qui touche gravement le pays et le monde entier depuis plus d'un an et demi maintenant qui lui donne beaucoup de fils à retordre. Un quotidien qui a intéressé la journaliste et écrivaine Gaël Tchakaloff. Elle vient de sortir son livre Tant qu'on est tous les deux aux éditions Flammarion mercredi 25 août 2021. Dans ces lignes, elle est notamment revenue sur ce jour où le chef de l'Etat a poussé une colère noire après avoir été déçu par l'un de ses collaborateurs : "Parce que le chef dit tout et son contraire, parce qu’il n’a le temps de rien, parce que le Patron ordonne, 'il faut virer tel et tel conseiller incompétent, mais virez-le-moi sur-le-champ !', et que, cinq minutes après, son bras droit, Alexis Kohler, secrétaire général de l’Élysée, refuse de le faire".

Une image parfois sanguine qui ne plaît pas à sa mère, Françoise Noguès. Très discrète depuis le début du quinquennat du président dans les médias, elle a accepté de sortir du silence dans les pages du livre Tant qu'on est tous les deux. Elle a souhaité rétablir quelques vérités qui la font souffrir comme l'a confié Brigitte Macron : "Elle souffre des contre-vérités écrites au sujet de sa famille". "Depuis 2017, on a créé autour d’Emmanuel une histoire (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles