Emmanuel Macron : ses parents ont-ils vraiment "hésité à porter plainte" contre Brigitte Macron au début de leur relation ?

·2 min de lecture

Emmanuel Macron et Edouard Louis n’ont, a priori, rien en commun. Le premier, âgé de 43 ans, est président de la République. Le second, âgé de 28 ans est écrivain, auteur, entre autres, d’En finir avec Eddy Bellegueule et de Qui a tué mon père, deux beaux succès littéraires. Outre le fait que le premier a longtemps rêvé d’écrire, rien ne semble rapprocher ces deux hommes. Mais en y observant de plus près, le journaliste Hervé Algalarrondo leur trouve de nombreuses similitudes, à commencer par leur enfance en Picardie, entre Amiens et le Vimeu. En rapprochant leurs Deux jeunesses françaises, Hervé Algalarrondo décrit un destin commun : celui de “s’arracher à leur ville, à leurs enfances, à leurs familles” pour “fuir vers la Capitale [...] accomplir leur destin personnel et se faire un nom.” Les deux hommes y parviendront. Pour son livre, publié le 20 janvier 2021 aux éditions Grasset, l’auteur a sillonné la Picardie, qu’il connaît bien de par son histoire personnelle. Hervé Algalarrondo a par ailleurs retrouvé les anciens professeurs d’Emmanuel et Edouard, mais aussi “les très proches ou anciens amis”, dans l’espoir de (re)découvrir “les histoires méconnues et les rêves de nos jeunes Rastignac.” Dans son livre, Hervé Algalarrondo revient longuement sur la naissance de la relation entre Emmanuel Macron et la professeure de Théâtre qui deviendra sa femme, Brigitte Macron. Leur complicité voit le jour grâce à la réécriture d’une pièce, L’Art de la comédie, qui leur permettra de passer beaucoup de temps ensemble, “chaque vendredi après-midi”… au domicile de l’institutrice, mariée, et dont le nom est à l’époque “Brigitte Auzière.”

L’auteur revient notamment sur la découverte de leur histoire - alors qu'ils ont 24 ans d'écart -, par les parents du lycéen. “Brigitte a déjà été convoquée par les parents d’Emmanuel”, peut-on lire. “Il n’était pas en leur pouvoir d’empêcher les représentations de la pièce mais, avec elles, se clôt l’année du club théâtre et les vacances scolaires (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite