Emmanuel Macron a pris du poids : la surprenante réaction de l'Élysée

·2 min de lecture

Emmanuel Macron a-t-il grossi ? Depuis quelques jours, les rumeurs vont bon train ! Le président de la République aurait pris de poids, et c'est une bonne nouvelle à en croire l'Élysée. Car pour le gouvernement, c’est un bon signe. "Il s'agit d'un événement positif, a annoncé le palais à Challenges. La preuve d'abord que le chef de l'Etat s'est bien remis du Covid et qu'il est en forme pour aborder la suite". Pour l'image d'Emmanuel Macron, il s'agit donc visiblement d'une bonne chose. Surtout quand on sait que le mari de Brigitte Macron a été quelque peu affaibli après avoir contracté le Covid-19 en décembre 2020. Une prise de poids qui vient à point nommé apportant la preuve qu'Emmanuel Macron jouit d'une santé de fer. "Sur les photos, ces quelques kilos de plus lui donnent de la densité, de la maturité", confie une source proche au magazine. Samedi 6 février 2021, pour donner l'exemple, le président de la République publiait sur son compte Instagram des clichés de lui en train d'effectuer les différentes gestes barrières recommandés pour éviter la propagation du Covid-19. Cette information positive serait donc un avantage pour l'Élysée dans le contexte sanitaire actuel.

La pandémie de Coronavirus fait encore des ravages. Le germe infectieux continue encore et toujours de faire des dégâts sur le territoire, un an après la détection du premier cas dans l'Hexagone. Et les personnalités politiques ne sont pas épargnées. Jeudi 17 décembre 2020, les Français apprenaient qu'Emmanuel Macron avait lui aussi été testé positif au coronavirus.Il s'agissait peut-être du diagnostic le plus redouté en France depuis le début de la crise du coronavirus. Le président français a donc rejoint donc le club peu convoité des chefs d'État et de gouvernement testés positifs à la Covid-19 depuis le début de la pandémie. Parmi eux : Donald Trump (45e Président des Etats-Unis), Jair Bolsonaro (Président du Brésil), Boris Johnson (Premier ministre britannique) ou encore les princes Albert II (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite