Emmanuel Macron : ce "scoop" révélé par François Hollande sur l'avenir d'un ministre de son gouvernement

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Dimanche 24 avril 2022, Emmanuel Macron a été réélu président de la République face à Marine Le Pen. Une victoire qu'il a fêté avec ses proches et ses sympathisants au Champs-de-Mars. Quelques figures politiques étaient également présentes, notamment Gabriel Attal, le porte-parole du gouvernement, ou encore Eric Dupont-Moretti avec sa compagne Isabelle Boulay. Samedi 7 mai 2022, Emmanuel Macron a officiellement été investi à la présidence de la République française, pour cinq années supplémentaires, lors d'une cérémonie organisée à l'Elysée. De nombreuses personnalités politiques étaient au rendez-vous, à commencer par François Hollande. Invité lundi 9 mai dans C à Vous sur France 5, il a révélé à Anne-Elisabeth Lemoine ce qu'il a échangé avec le mari de Brigitte Macron lors de cet évènement. "Il y a cinq ans, je lui avais dit : 'Bon courage pour ce mandat', je renouvelle ce vœu, bon courage", a-t-il confié. Ce à quoi l'animatrice a réagi : "Cela paraissait plus long, moi non plus je ne lis pas bien sur les lèvres, mais bon". L'ancien président de la République a alors développé son propos. "Non mais il n’y avait pas beaucoup plus à dire, je pense que les encouragements, c’est ce que les Français souhaitent pour eux-mêmes. L’objet d’une cérémonie comme celle-là, c’est la République, on préfère que notre pays aille dans le bon sens, aille mieux plutôt que s’il connaît des crises et des difficultés".

Dans ce même échange, François Hollande a parlé de Jean-Yves Le Drian, avec lequel (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles