Emmanuel Moire se confie sur ses envies de paternité : "Je vais être un super papa"

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Emmanuel Moire a des rêves de paternité. Le chanteur, qui a connu une ascension fulgurante dans la comédie musicale Le Roi Soleil, aimerait devenir papa un jour. Interrogé par le magazine Nous Deux, paru mardi 14 septembre 2021, la star a expliqué comment il s'épanouissait au contact d'enfants. Actuellement, il prend son rôle de tonton très au sérieux. "J'ai un rapport naturel avec les enfants, a confié Emmanuel Moire à l'hebdomadaire. Je suis d'ailleurs deux fois parrain et je prends ce rôle très au sérieux. Dès que je suis en présence de mes filleuls, je me reconnecte au petit garçon que j'étais. J'adore ça. J'adore jouer avec eux, accompagner leur enthousiasme, et surtout leur parler normalement." Un jour, Emmanuel Moire espère élever ses propres enfants. Une ambition qui grandit en lui depuis des années. "Il y a longtemps que je pense à avoir des enfants, a assuré l'artiste de 42 ans. Dans ma vie d'homme, je sens que j'ai des grandes choses à accomplir. Je dois être père, je ne conçois pas ma vie autrement. Aujourd'hui, je ne suis plus tout seul à y réfléchir. Et je sais que ça va arriver. Je vais être un super papa !"

Reste à savoir quand est-ce que son rêve deviendra une réalité. En effet, Emmanuel Moire est très pris par ses nouvelles obligations de comédien. L'interprète de Je fais de toi mon essentiel a rejoint, il y a plusieurs semaines, le casting de la série Demain nous appartient, sur TF1. Il joue le rôle de François, un professeur de français qui rejoint l'établissement (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles