Emploi : 53% des jeunes prêts à quitter leur entreprise s’il est impossible de faire du télétravail

©Getty Images / Morsa Images

Avec la crise sanitaire liée au Covid, le télétravail s’est démocratisé dans de nombreuses entreprises. Aujourd’hui, travailler de chez soi est devenu un critère essentiel à tel point que certains employés seraient prêts à quitter leur emploi si le présentiel était obligatoire. On fait le point.

Depuis mars 2020, suite à l’épidémie du Covid-19, le télétravail s’est imposé pour une partie des travailleurs en France. Si la crise sanitaire s’est essoufflée, cette méthode de travail s’est largement démocratisée. Aujourd’hui, beaucoup d’employés n’imaginent plus travailler exclusivement en présentiel. Certains seraient même prêts à quitter leur poste si le télétravail n’était pas possible. Cette tendance est notamment observée chez la jeune génération.

À lire aussi >> Espionner les salariés en télétravail, des abus difficiles à prouver

Travailler à la maison : un critère désormais essentiel

Éviter le temps de trajet, le métro, gérer son emploi du temps, travailler à son rythme et être plus disponible chez soi pour vaquer à d’autres occupations : le télétravail offre de nombreux avantages. La jeune génération l’a bien compris. Ils sont nombreux à penser que le télétravail est devenu un facteur essentiel dans le monde professionnel. D’après le rapport « People at Work 2022 : l’étude Workfoce View », plus de la moitié des 18-24 ans, soit 53 %, affirment envisager de quitter leur entreprise si leur employeur leur imposait 100 % de présentiel. Une tendance qui a été observée sur de nombreux employés tous âges confondus, puisque 36 % des interrogés envisageraient de quitter leur emploi, si le télétravail n’était pas possible. Ainsi, depuis le début du Covid, cette pratique est passée de la...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles