Enceinte, cette maman a fait une allergie à son propre bébé

Question grossesse, Fiona en connaît un rayon. Cette Britannique de 32 ans est sage-femme, et déjà maman d'une petite fille de 3 ans. Autant dire qu'elle se montrait plutôt sereine pour sa deuxième grossesse. D'ailleurs, les deux premiers trimestres se sont merveilleusement bien passés. Ça n'est qu'à partir de son septième mois qu'elle s'étonne de voir apparaître des taches rouges et boursouflées sur son ventre, comme des "piqûres d'ortie", raconte-t-elle.

Les médecins mettent cela sur le compte du stress

Des taches qui s'étendent petit à petit et deviennent de plus en plus irritantes. Fiona se décide donc à consulter un dermatologue mais celui-ci se veut rassurant, expliquant que le corps peut parfois avoir "de drôles de réactions en fin de grossesse". Sauf que Fiona le sent bien ; ça n'est pas normal. Et c'est désormais son corps presque tout entier qui est recouvert de plaques, et les démangeaisons sont de plus en plus difficiles à supporter. A un mois de l'accouchement, Fiona panique et se rend aux urgences de l'hôpital de Basingstoke. Là encore, on met cela sur le compte du stress, de l'angoisse de l'accouchement ; d'autant plus que son bébé va bien. On lui prescrit quelques corticoïdes. Merci, au revoir.

Une maladie rare et impressionnante

Le 13 juin 2021, Fiona donne naissance à un petit Barney, un beau bébé en parfaite santé. Mais dans les jours qui suivent l'accouchement, les plaques deviennent des cloques. Après des examens...

Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles