Enceinte de son premier enfant, Emma Roberts révèle souffrir d’endométriose

Marie Testa
·1 min de lecture

Mercredi, l’actrice Emma Roberts a confié dans une interview souffrir de problèmes de fertilité et ce, depuis son adolescence.

L’heureuse nouvelle avait été annoncée en juin dernier par la mère de l’actrice : Emma Roberts attend son premier enfant avec son compagnon Garrett Hedlund. Une grossesse presque inespérée pour la star du film « Holidate », sur Netflix. Dans une interview accordée au magazine « Cosmopolitan », mercredi 11 novembre, elle a en effet confié souffrir de problèmes de fertilité, liés à son endométriose. Une maladie chronique qui touche une femme sur dix et dont la jeune femme de 29 ans a été diagnostiquée il y a quelques années seulement. « Depuis que je suis petite, je veux avoir un bébé. Quand j’étais enfant, j’ai supplié ma mère d’avoir un autre bébé. Le jour où elle a ramené ma sœur de l’hôpital, je me souviens l’avoir tenue dans mes bras, avoir voulu l’habiller et jouer avec elle », se remémore-t-elle. Néanmoins, sa carrière d’actrice la pousse à reporter son projet de maternité, elle qui s’imaginait mère à l’âge de vingt-quatre ans. « J’ai vraiment commencé à y songer quand, il y a quelques années, j’ai appris que je souffrais d’endométriose non diagnostiquée depuis mon adolescence. »

« J’étais terrifiée »

Une période durant laquelle Emma Roberts confie avoir eu « des crampes et des règles douloureuses », à tel point qu’elle était obligée de manquer l’école et plus tard, des réunions professionnelles. « J’en ai parlé à mon médecin, qui ne s’est pas penché sur la question...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi