Vous enchaînez les nuits courtes ? Voici comment effacer votre "dette de sommeil"

Andrea Piacquadio

Le mois de janvier semble souvent très long. Et pour cause, après les folies des fêtes de fin d’année, la fatigue s’installe. Le soleil se lève tard et se couche tôt, nous laissant dans le noir, épuisé·es mais incapable de vraiment nous reposer. Si vous vous réveillez chaque matin avec l’impression de ne pas avoir assez dormi, vous n’êtes pas seul·e. Et vous avez certainement une grosse “dette de sommeil”, explique Stylist. Si vous avez besoin de huit heures de sommeil chaque nuit, mais n’en dormez en réalité que six ces derniers temps, il est évident que vous êtes fatigué·e. Le problème, c’est que le sommeil ne se rattrape pas aussi facilement qu’on le perd. En d’autres termes, il ne suffit pas de dormir plus longtemps le week-end pour corriger toutes les heures non dormies pendant la semaine. Et cela vaut tout au long de l’année.

Selon des expertes du sommeil interrogées par Stylist, se forcer à dormir plus est même plutôt une mauvaise idée. Cela ne veut pas dire que l’on n’a pas le droit de faire une légère grasse matinée de temps en temps. Simplement, penser que dormir dix heures le samedi nous permettra de tenir sur nos six heures de sommeil quotidien le reste de la semaine est faux. D’autant que se forcer à dormir pourrait pousser à l’anxiété. Pour régler la dette de sommeil, il faut être régulier, il n’y a que cela qui fonctionne.

Étant donné que le manque de sommeil peut mener à des problèmes cardiovasculaires ou encore à du diabète, ce n’est pas un sujet à prendre à la (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Vous n’êtes jamais critique envers vos amis ? Attention à “l’effet Enid” tiré de la série Mercredi
Notre microbiote évolue au contact de notre famille, de nos amis et même de nos voisins, selon une étude
Êtes-vous une éponge émotionnelle ?
Jugées nocives à cause de la présence de produits chimiques, la marque de culottes menstruelles Thinx perd son procès
Dépenses : voici 6 red flags qui montrent que vous avez un rapport toxique à l’argent