Encoprésie : 4 % des enfants en souffrent, comment les aider ?

Trouble très tabou, l’encoprésie est caractérisée par une émission régulière et incontrôlée de selles, dont l’enfant n’a pas forcément conscience. Ces selles peuvent survenir n’importe où et n’importe quand : lorsque l’enfant joue, par terre, dans ses sous-vêtements…

La Société nationale française de colo-proctologie estime que l’encoprésie touche entre 1 et 4 % des enfants. Ce sont principalement des garçons. On ne parle pas d’encoprésie avant l’âge de 4 ans, certains enfants mettant du temps avant d’acquérir pleinement la propreté. Dans les cas sévères, ce trouble peut perdurer à l’adolescence.

Quelles sont les causes ?

Dans la majorité des cas, l’encoprésie est liée à une forte constipation. L’enfant se retient longtemps, parfois par peur d’aller aux toilettes ou sur le pot. Ce qui entraîne une accumulation de matières fécales, qui finissent par s’échapper. L’encoprésie génère de fortes douleurs. Autre raison : une cause psychologique ou psychique en cas de rapports difficiles avec les parents, d’un abus sexuel

Pas de besoin d’aller à la selle

Au fur et à mesure que l’enfant se retient d’aller aux toilettes, il finit par ne plus en ressentir le besoin. Le rectum s’habitue à être plein, mais passé un certain volume il se relâche naturellement et se...

Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles