Endométriose : la fille de Jean-Pierre Pernaut pousse un coup de gueule sur Instagram

Depuis un peu plus de deux ans, la fille cadette de Jean-Pierre-Pernaut, Lou, publie régulièrement sur Instagram, au point d’y avoir acquis une certaine notoriété. Hélas, la jeune fille de 19 ans fait déjà les frais de “haters” sur le réseau social, notamment du fait de ses formes.

Le jeudi 17 novembre dernier, alors que certains internautes aimeraient la voir publier plus souvent sur son compte Instagram, la jeune femme a fait une petite mise au point.

Hello les amis ! En ce moment j’ai énormément de crises d’endométriose qui m’empêchent de faire plein de choses productives et de vivre à 100%. C’est pour cela qu'aujourd'hui, j’aurais aimé écrire sur cette maladie. Qui me tue 1 semaine/mois depuis presque 10 ans”, a déploré Lou Pernaut en story Instagram, incitant ses abonnés à se renseigner à ce propos.

Rappelons le, cette maladie gynécologique chronique, dont il n’existe pas encore de traitement curatif, touche au moins une femme sur 10. Elle se manifeste par de vives douleurs invalidantes lors des règles, mais aussi souvent lors des rapports sexuels, lorsque l’on va aux toilettes, lors de l’ovulation ou même à n’importe quel moment du cycle.

De fait, les douleurs et les saignements parfois abondants ont un impact non négligeable sur le quotidien et la productivité. Certaines “endogirls” se voient ainsi dans l’obligation de poser des jours de congé lors de leurs crises d’endométriose, du fait de douleurs trop...

Lire la suite