Un enfant de 3 ans mort étouffé par une Knacki : la terrible histoire de Lilian

C'est une histoire qui fait froid dans le dos : celle de Lilian, un petit garçon de deux ans et 11 mois qui, après avoir mangé une Knacki, est mort étouffé le soir du 11 août 2014. Dans son édition du mardi 21 juin 2022, Le Parisien revient sur les circonstances du drame, alors que la relaxe a été requise contre Herta lors de la dernière audience devant le tribunal correctionnel de Dax, dans les Landes. Comme l'ont rappelé nos confrères, la société est poursuivie pour homicide involontaire. Que s'est-il donc passé ce soir du 11 août 2014 ? Au moment du drame, le petit garçon n'était pas seul. Ses parents, Florence et Vincent étaient présents ainsi que leur fille Anaïs, âgée de cinq ans à l'époque. La famille profitait de vacances dans un camping de Messanges, dans Les Landes. Lilian "s'était levé de table en portant les mains à sa gorge alors qu'il venait de manger de la saucisse Knacki coupée en morceaux", a relayé Le Parisien d'après le récit fait par la présidente lors de l'audience. Une amie infirmière anesthésiste présente ce soir-là a tenté de le sauver, pratiquant "la manœuvre de Heimlich, celle de Moffenson", mais aussi "des techniques pour désobstruer les voies respiratoires lors d'une 'fausse route' alimentaire", ont poursuivi nos confrères. Rien n'a fonctionné. Le visage de l'enfant est devenu bleu puis du sang est sorti de sa bouche. Sa mort a été déclarée à 22h25.

Le tribunal de Dax avait alors ordonné une expertise, notamment pour rechercher les causes de l'étouffement. (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles