Un enfant attaché à son lit avec du ruban adhésif dans une crèche

Pixabay © Erich Westendarp

Que se passe-t-il dans les crèches de Flandre, en Belgique ? Plusieurs établissements ont été visés par des accusations de maltraitances envers des enfants. À Keerbergen, un enfant a été attaché à son lit avec du ruban adhésif, provoquant la révocation de la licence pour deux mois et donc la fermeture immédiate des lieux, rapporte La Libre Belgique, le 14 novembre 2022. "La crèche ne pourra rouvrir qu’à condition que ses responsables puissent garantir la sécurité des enfants", a prévenu l'agence Opgroeien, l'organisme dédié à l'enfance en région flamande. Face à une multiplication des cas de dysfonctionnements graves en crèche, l'administratrice de cette institution, Katrien Verhegge, a d'ailleurs déposé sa démission. Qu'encourent les personnes accusées de maltraitances envers les enfants dans les crèches ? Condamnée pour des faits de "traitements inhumains et dégradants" (humiliations, punitions, insultes…), la directrice d'une crèche privée de la province de Liège a écopé d'une peine de 8 mois de prison avec sursis avec une interdiction d'exercer, le 22 janvier 2021. Le 9 mai 2016, la justice a reconnu coupable une ancienne gérante de crèche à Bruxelles pour coups et blessures sans préméditation contre des enfants, mais aussi pour négligence de soins, soit une peine de huit mois avec sursis et 1.800 euros d'amende. Accusée d'avoir gavé de force des enfants et les avoir forcés à manger leur vomi, une directrice de crèche de Jodoigne (Brabant Wallon) a elle écopé de deux ans avec (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite