Pour leur enfant handicapé, ces mères font bouger les lignes

·1 min de lecture

Laetitia est désemparée. Depuis un an, cette habitante de Thuir (Pyrénées-Orientales) attend une place dans un institut médico-éducatif pour son fils de 5 ans et demi. Atteint du syndrome de Malan, Matéo est accueilli à l’école maternelle, mais il a besoin d’une prise en charge adaptée dans une structure accueillant des enfants avec une déficience intellectuelle et troubles du comportement associés. La jeune femme a beau avoir frappé à toutes les portes, il n’y pas de place pour Matéo. "Pour rajouter à mon désarroi, son orthophoniste m’a annoncé par texto qu’elle arrêtait de le suivre alors qu’il commençait à dire quelques mots. Je suis usée." Pour alerter sur la situation de son fils et d’autres enfants contraints de rester à la maison faute de places dans les structures adaptées, Laetitia a lancé une pétition. Comme elle, la plupart des parents déplorent l'incroyable complexité des démarches. La journaliste Elizabeth Tchoungui, maman d’un enfant autiste et autrice du documentaire Autisme, mon enfant ma bataille*, le dénonce avec justesse : "Avoir un enfant autiste, c’est partir au combat. Nous parents, avons tous vécu l’errance médicale, l’Everest de la prise en charge, la bataille pour que nos enfants aillent à l’école, pour qu’adultes ils trouvent un travail ou à défaut, une structure accueillante. Avec toujours l’angoisse du futur." Malgré tout, ces mamans déplacent des montagnes pour que leurs enfants aient les mêmes chances que les autres. *vidéo en replay sur france.tv, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite