Les enfants de parents séparés ont plus de risques d’être pauvres, selon une étude

Les mauvaises nouvelles viennent en série. Selon une nouvelle étude de l’Ined, près d’un tiers des enfants dont les parents viennent de se séparer vivent sous le seuil de pauvreté. En revanche, cette situation concerne uniquement 13 % des enfants dont les parents sont encore ensemble. Cela s’explique par la baisse du niveau de vie qui survient souvent lors d’une rupture, explique Le Parisien. Lorsque deux parents se séparent, iels doivent alors subvenir chacun de leur côté aux besoins de leurs enfants, avec moitié moins de revenu. Cela a donc des effets durables. Près de 23 % des enfants de parents séparés restent sous le seuil de pauvreté cinq ans après la rupture, note l’étude. Cela se traduit notamment dans les loisirs des enfants. Après une rupture, les vacances sont reléguées au second plan, faute de moyens. Les enfants de parents séparés reçoivent également moins d’ami·es à la maison, peut-être à cause du manque d’espace dans leur nouveau logement.

L’Institut national d’études démographiques souligne, en plus, que les femmes sont davantage affectées par la pauvreté qui accompagne les ruptures. Leur situation économique a tendance à plus se dégrader lorsqu’elles se séparent. Les mères obtiennent le plus souvent la garde principale des enfants en cas de rupture. Or cela entraîne une baisse de niveau de vie de l’ordre de 24 % pour leur progéniture. Deux fois plus que lorsque les enfants vivent avec leur père.

Dans le cas d’une garde alternée, qui concerne les parents aux situations (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Anxiété parentale : 3 conseils pour arrêter de s'inquiéter inutilement pour ses enfants
Vacances : ces 6 indispensables à emporter quand on a des enfants, selon des pédiatres
Cet objet a priori inoffensif pourrait exposer votre enfant à un risque d’enlèvement, selon une criminologue
Ces 6 phrases à ne jamais dire à votre enfant si vous voulez préserver sa confiance en lui, selon une psychothérapeute
Pour réussir dans la vie, votre enfant a besoin de ces 2 compétences indispensables selon un psychologue