Des enfants avec des peluches en tenue SM, tollé autour d’une campagne Balenciaga

Bad buzz pour Balenciaga. La marque de luxe a dévoilé sur Instagram les clichés de sa campagne de Noël. Les internautes ont notamment découvert des photos de jeunes enfants, tenant les mains des oursons en peluche tout droit sortis d'un donjon SM. Les nounours sont sanglés de lanières de cuir cloutées, portent des résilles ou un cadenas en guise de pendentif...

Accusée de vanter la pédopornographie, la marque a rapidement dû rétropédaler en supprimant les clichés, avant de publier ses excuses. Balenciaga a notamment a indiqué "condamner fermement la maltraitance infantile sous toutes ses formes". Mais le mal est fait, et les appels au boycott se multiplient sur les réseaux sociaux. Plusieurs internautes se sont filmés en train de brûler leurs chaussures ou accessoires griffés.

#MindControl #Balenciaga
Vous avez suivi le backlash de la pub d'#enfants tenant des peluches bondage sado-maso?
Ils ont retiré vite fait. Si vous pensiez que c'est un innocent raté, une autre photo montre un sac avec un texte de la Cour Suprême.. sur la p ornographie infantile. pic.twitter.com/qlZPYGxjjH

— M*m*tch* (@mmtchi) November 25, 2022

Une seconde polémique

Et comme si ces images ne suffisaient pas, une seconde polémique a enflammé les réseaux sociaux. En cause cette fois, une image issue d'une collaboration avec Adidas. On y voit un...

Lire la suite