Enfants sous psychotropes : une hausse inquiétante du nombre de prescriptions

©iStock/KrizzDaPaul

La prescription de psychotropes, dont la plupart sont normalement réservés à l’adulte, concerne « des dizaines de milliers » d’enfants âgés de 6 à 17 ans, signale un rapport relayé par « Le Parisien » ce lundi 13 mars.

Le Haut Conseil de la famille, de l’enfance et de l’âge (HCFEA) alerte sur la consommation de psychotropes chez les enfants. Selon un nouveau rapport adopté à l’unanimité le 7 mars 2023, et dévoilé par « Le Parisien » ce lundi 13 mars, la prescription de psychotropes concerne « des dizaines de milliers » de patients âgés de 6 à 17 ans. Un constat inquiétant, puisque que ces traitements perturbent « leur activité psychique, leur comportement » ainsi que « leurs émotions », précisent nos confrères.

Le nombre de prescriptions à haute dose a augmenté considérablement ces dernières années, alors que les épisodes dépressifs ou de troubles de l’humeur surviennent de plus en plus fréquemment. « Il faudrait être aveugle aujourd’hui pour ne pas faire de la santé mentale des enfants et adolescents une priorité et une urgence des politiques de santé, comme le recommande l’OMS », déclare Sylviane Giampino, la présidente du Conseil de l’enfance et de l’adolescence du HCFEA, organisme consultatif placé auprès de la Première ministre et citée par le quotidien. Et d’ajouter : « Nous pensions qu’en France, on prescrivait traditionnellement peu aux enfants, mais les chiffres ont doublé entre 2010 et 2021, et cela nous place parmi les pays les plus prescripteurs d’Europe. »

Lire aussi >> La santé auditive des moins de 10 ans inquiète les spécialistes

Des médicaments « pas très adaptés au...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi