Les enfants végétariens ont deux fois plus de risques d'être trop maigres que ceux qui mangent de la viande

![CDATA[Shutterstock]]

Si les régimes végétariens connaissent une popularité croissante ces 20 dernières années et possèdent de véritables atouts pour la santé, sont-ils vraiment inoffensifs pour les jeunes enfants ? Selon une nouvelle étude publiée ce lundi 2 mai dans la revue Pediatrics, les enfants suivant un régime végétarien avaient la même taille, le même IMC ou encore le même taux de vitamine D que des enfants consommant de la viande. Mais en même temps, ces derniers présentent des risques plus élevés d’être en insuffisance pondérale.

Pour parvenir à ces résultats, les chercheurs de l’hôpital St Michael de Toronto ont suivi 8 907 enfants, dont 248 végétariens, âgés de six mois à huit ans, entre 2008 et 2019. Sur près de 8700 enfants qui mangeaient de la viande, 78% avaient un poids santé. Un chiffre similaire au groupe végétarien, dont 79% avaient également un poids santé. Les deux groupes montraient également des taux similaires de cholestérol, de triglycérides et de ferritine sérique, une mesure de la teneur en fer.

Mais, chez les enfants en insuffisance pondérale, 3% étaient des mangeurs de viande, contre 6% qui étaient des végétariens. Soit le double. "Le régime végétarien était associé à une probabilité plus élevée d’insuffisance pondérale", a confirmé le Dr Jonathon Maguire, auteur principal de l’étude, dans un communiqué.

Attention au régime végétalien

"Cela souligne la nécessité d’une planification diététique minutieuse (...)

Lire la suite sur Topsante.com

Vitamine B12 : bienfaits, besoins, où la trouver
9 recettes de desserts printaniers légers
Toutes ces choses répugnantes que l'on mange sans le savoir (et c'est mieux comme ça)
Qu'est-ce qu'on boit à la place du café quand on veut diminuer la caféine ?
Voici les 12 aliments à consommer pour vivre plus longtemps, selon une étude

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles