Enfin, une série (féministe) de vampires lesbiennes sur Netflix

Deux adolescentes s'aiment. Jusque là, rien d'étonnant. Seul bémol : l'une est une vampire, et l'autre, une chasseuse de vampires. Pas tous les jours facile. Ainsi se déploie la romance impossible entre Juliette et Calliope, protagonistes d'une nouvelle série Netflix aussi prometteuse qu'audacieuse : First Kill.

Sarah Catherine Hook et Imani Lewis sont les héroïnes de cette fiction fantastique imminente qui apportera une nouvelle pierre à l'édifice du vampirisme télévisuel, après un grand nombre de spécimens plus ou moins heureux, de Vampire Diaries à True Blood en passant par Penny Dreadful. Mais c'est plutôt sur les pas - féministes - de Buffy contre les vampires que s'aventurerait ce nouveau show sanguinolent.

Hâte.

Vampires queer

Prévue sur Netflix pour le 10 juin prochain, First Kill est une histoire d'amour impossible, mais aussi une série inclusive et queer. Adaptée des écrits de l'autrice de fantasy young adult VE Schwab, elle met en scène une protagoniste noire et lesbienne. VE Schwab elle-même est lesbienne. Sur YouTube, le futur public se réjouit déjà : "J'ai toujours voulu voir une histoire fantastique classique pour ados mais avec un couple LGBT", "J'ai besoin de cette romance gay gentiment ringarde dans ma vie MAINTENANT", peut-on notamment lire.

Derrière la série, développe le magazine en ligne Stylist, nous retrouverons notamment la showrunneuse (et autrice de...

Lire la suite


À lire aussi

Au Canada, le plan de relance sera féministe. Et en France ?
"Tu seras un homme féministe, mon fils" : le manifeste de Maxime Ruszniewski dans "Le grand oral"
"Non, Game of Thrones n'est pas une série féministe"

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles