Enrico Macias raconte les coulisses du dernier concert d'Edith Piaf : "Elle n'arrivait pas à marcher"

·1 min de lecture

Non, je ne regrette rien, La vie en rose, L'hymne à l'amour… Les chansons d'Edith Piaf ont marqué l'histoire de la musique française et ont servi de bande-originale à son destin si particulier. Tout au long de sa vie, la chanteuse a connu de nombreuses souffrances. Mais celles qui ont jalonné ses dernières années étaient connues de tous tant elles ont mis un sacré frein à sa carrière. Le 22 septembre 1962, elle donnait ainsi son tout dernier concert à l'Olympia, mythique salle parisienne dans laquelle elle s'était produite à de nombreuses reprises. Épuisée par les excès de la vie et ne tenant debout que grâce à une forte dose de morphine, la Môme avait pourtant réussi ce soir-là à donner le meilleur d'elle-même. Le chanteur Enrico Macias, proche de la star, s'est souvenu de cet épisode lors de son passage dans l'émission Passage des arts le lundi 3 mai 2021 sur France 5.

Face à Claire Chazal, l'interprète de Solenzara a raconté qu'il avait bien cru que son amie n'arriverait pas à monter sur scène. "Je me souviens, c'était à l'Olympia, ça m'a bouleversé, parce qu'elle n'arrivait pas à marcher pour aller de la loge à la scène", a-t-il détaillé. "Je l'ai aidée, avec Théo Sarapo (le dernier mari d'Edith Piaf, ndlr.) Elle avançait difficilement". Mais Enrico Macias a précisé que c'est un événement bien particulier qui a permis à Edith Piaf de surmonter sa douleur. "Entre le micro et le rideau, il y avait quand même quelques mètres à faire. Dès que le rideau s'est ouvert, dès que les (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite