Entorse, arthrose… Quelle genouillère choisir ?

Getty Images/iStockphoto

Que vous souffriez d’arthrose ou d’une entorse au genou, vous pouvez être tenté de porter une genouillère. Ce dispositif médical offre un soutien bienvenu et permet de limiter les douleurs. Le plus souvent, les genouillères sont en tissu souple. La pression légère qu’elles exercent au niveau du genou suffit à procurer une sensation de confort et à maintenir cette articulation bien en place. Mais comment bien la choisir ? Le type de genouillère dépendra de la cause de votre douleur. Pour bien la choisir, il est impératif de demander conseil à un médecin, qui saura vous indiquer quelle genouillère porter pour soulager vos genoux sans aggraver la situation.

Ainsi, après une entorse du genou par exemple, une genouillère dite ligamentaire, souple et en tissu, peut aider à reprendre une activité physique. Elle conviendra aussi aux personnes qui souffrent d’une arthrose du genou, ou gonarthrose, lorsque celle-ci est légère ou modérée.

La genouillère dite de maintien rotulien, ensuite, est plus rigide que la genouillère ligamentaire en tissu. Elle s’adresse principalement aux personnes qui souffrent d’une arthrose affectant la rotule car elle bloque cette partie du genou et la force à rester centrée. Elle peut aussi soulager les personnes atteintes de syndrome rotulien ou de tendinopathie rotulienne.

Enfin, la genouillère d’immobilisation, plus rigide, parfois articulée, est réservée aux personnes qui viennent de subir une intervention chirurgicale ou un traumatisme au genou. Le port de (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite