Entretien du rhododendron : 12 conseils pour une belle floraison

Zoé PUYREMOND
·2 min de lecture

Arbuste donnant de belles grosses fleurs colorées, le rhododendron est apprécié dans de nombreux extérieurs. En pot ou dans le jardin, il est possible de le planter partout. Seule condition : respecter ses besoins en arrosage, son emplacement et une terre adéquate. Vous souhaitez passer le cap et adopter un rhododendron ? La rédaction Mon Jardin & Ma Maison vous donne 12 conseils d’entretien pour une belle floraison.

Comment bien entretenir le rhododendron ?

Le rhododendron est un arbuste ayant des besoins spécifiques, surtout pour le sol. Il doit être obligatoirement bien drainé : la plante ne survivrait pas à l’eau stagnante. Vous rajouterez de la terre de bruyère qui nourrira correctement votre rhododendron. Si votre sol est calcaire, un trou 2 fois plus gros que la motte sera nécessaire pour y verser une quantité importante de ce terreau.
L’exposition est également à prendre compte. L’arbuste apprécie la mi-ombre, il est peu résistant au soleil direct. En pot, les étapes de plantation sont identiques. Après sa floraison, vous viendrez mettre de l’engrais organique à son pied, en raison d’une poignée par sujet, pour garantir une floraison l’année suivante.

Arrosage du rhododendron : l’importance de le réussir

Avoir une belle floraison du rhododendron passe résolument par l’arrosage. C’est d’ailleurs lui qui assurera une survie de l’arbuste. La terre bien drainée ne doit pas retenir l’eau, mais restée fraîche. Pour ce faire, paillez son pied avec des écorces de pin, de préférence. Ce paillis protégera aussi la plante en hiver. C’est en été que l’arrosage est crucial. Il s’effectue 2 à 3 mois par mois, entre mai et septembre, et de façon régulière les 2 années suivant sa plantation notamment pendant les périodes de sécheresse.

À LIRE ÉGALEMENT :