Enurésie adulte : les différentes causes et les meilleures traitements

L'énurésie est une perte involontaire d’urine pendant le sommeil. Si on évoque plus volontiers ce trouble chez l’enfant, il peut également toucher les adultes, même s’il reste extrêmement rare. “Chez l’adulte, si on parle d’énurésie seule et isolée, cela concerne seulement 1% de la population. En revanche, si on parle d'énurésie associée à d’autres troubles urinaires (troubles du besoin, urgences mictionnelles et pollakiurie), celle-ci est alors présente dans 30 à 40 % des cas. Ce sont des patients qui ont des troubles urinaires avec une énurésie associée”, explique le Dr Balança-Lalanne. Cette dernière précise également qu’il faut bien faire la différence entre un patient qui se réveille la nuit parce qu’il veut aller aux toilettes, et un patient qui se réveille le matin trempé d’urine.

En dehors d’une inversion du cycle de diurèse (volume d’urine émis sur 24 heures), une personne est censée produire moins d’urine pendant la nuit. Les reins produisent moins et on doit pouvoir tenir une nuit complète sans se lever. “Une vessie peut contenir 400 à 500 ml sans fuiter. Évidemment si on boit beaucoup avant de se coucher, notre cerveau va nous réveiller probablement en pleine nuit et on devra aller aux toilettes, mais ça ce n’est pas de l’énurésie”, explique le Dr Balança-Lalanne.

L’énurésie chez l’adulte s’exprime de la même manière que chez l’enfant. La personne fait pipi au lit sans s’en rendre compte. “Un dysfonctionnement vésical peut entraîner des fuites urinaires pendant la nuit. (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles