"Envole-moi", une "bouffée d'oxygène" à découvrir dès la réouverture des cinémas

·1 min de lecture

J-3 avant la réouverture des salles obscures. Parmi la vingtaine de films qui seront à l'affiche dès le 19 mai, il y a Envole-moi de Christophe Barratier, un "feel-good" movie avec le petit-fils de "Bébel", Victor Belmondo, dans le rôle-titre. Il raconte l'histoire vraie d'un garçon de 12 ans malade d'une malformation cardiaque qui reprend goût à la vie avec un jeune vingtenaire en quête de repères. "Ce film est une vraie bouffée d'oxygène. On est ravi qu'il sorte tout de suite parce qu'il est plein de vie. On en a besoin en ce moment", estime le jeune acteur dimanche au micro d'Europe 1. 

>> Retrouvez Europe matin week-end en podcast et en replay ici

A cause de la crise sanitaire, le tournage avait été interrompu en mars 2020, cinq semaines seulement après avoir commencé, et n'avait repris qu'en juillet. Pour Christophe Barratier, voir le film sortir dès la réouverture des cinémas est un grand soulagement. De nombreux longs métrages sont en effet encore sur la liste d'attente. "On va dire que le sujet et le genre tombent à pic. Mais vraiment, on n'a pas fait exprès", sourit-il.

"Un souffle nouveau"

La rencontre entre le jeune garçon malade, interprété par Yoann Eloundou dont c'est le premier film, et le personnage de Victor Belmondo, "qui passe ses journées au lit et ses nuits en boîte de nuit", va bouleverser leur quotidien à tous les deux. "Il y a un handicapé affectif et un handicapé physique. Et comme d'habitude, en aidant quelqu'un on s'aide souvent soi-même"...


Lire la suite sur Europe1