Epilation des aisselles : quelle technique choisir ?

Amandine Garcia

Quelle méthode choisir pour afficher des dessous-de-bras nickel ? Notre team d'experts fait le point sur les différentes techniques d'épilation des aisselles.

COMMENT PRÉPARER SA PEAU À L’ÉPILATION DES AISSELLES ?

Il est important de bien préparer ses aisselles à l’épilation et ce, quelle que soit la technique choisie. La veille de l’épilation, on effectue un gommage pour enlever la petite couche de cellules mortes qui recouvre l’épiderme. Cela va permettre aux poils de traverser plus facilement la peau lors de la repousse et d’éviter la formation de poils incarnés, de rougeurs et de petits boutons post-épilation. Pendant la séance, on évite d’épiler dans le sens contraire de la pousse. Cette méthode, certes efficace, provoque l’apparition de petits points de sang et de boutons. Après l’application, on hydrate ses aisselles en appliquant un gel rafraîchissant ou une crème apaisante, à la camomille ou à l’aloe vera.

L’ÉPILATION DES AISSELLES AU RASOIR : ULTRA-RAPIDE

Les femmes sont 71% à plébisciter le rasoir pour s’épiler les aisselles*. Pratique et rapide, il coupe les poils à la racine, sans douleur. Seul inconvénient : le geste doit être effectué régulièrement (tous les 3-4 jours)  pour garder une peau lisse. « Il est important de choisir un rasoir de bonne qualité, alerte Adam Boulding, Directeur de la Communication Scientifique de la marque Venus. Un rasoir à cinq lames va permettre de répartir la force de la main sur une plus grande surface et de sectionner les mêmes poils plusieurs fois, pour un rasage de près. Les dernières générations de rasoirs, comme le Venus...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi