Eric (“12 coups de midi”) : cette petite phrase sur Christian Quesada qui en dit long

L’affaire Christian Quesada a marqué l’histoire des Douze coups de midi. En mars 2019, l’annonce fait l’effet d’une bombe : le champion incontesté de l’émission a été mis en examen pour détention d’images pédopornographiques. Un véritable choc pour les téléspectateurs de TF1, qui voyait en cet ancien SDF un homme admirable et incroyablement cultivé. Depuis cette date, de nombreux documentaires glaçants et témoignages de victimes présumées sont venus accabler un peu plus Christian Quesada. Le 8 avril 2020, en plein confinement, son procès s’est tenu à huis clos et par visioconférence. Christian Quesada a été condamné à de la prison ferme, à savoir trois ans, auxquels s’ajoutent cinq ans de suivi socio-judiciaire. Alors que son parcours dans Les 12 coups de midi était jusqu’ici inégalé, Christian Quesada a finalement été détrôné par Eric.

Eric compte bien dépasser Christian Quesada

Le 27 avril, l’actuel champion de Jean-Luc Reichmann a réalisé un nouvel exploit : il a battu le record de gains de l’émission avec plus de 810.000 euros dans sa cagnotte. S’il “ne se soucie pas” de Christian Quesada, Eric a pourtant bien l’intention de le délester de son titre. En effet, l’ancien maître de midi détient toujours le record de participations : 193. Le Breton, qui a récemment battu Paul à ce niveau, en est à sa 160e victoire. “J’espère le dépasser. Je crois que ça ne ferait pas plaisir qu’à moi d’ailleurs…”, a indiqué Eric dans les colonnes de Télé Star, en kiosques le 11 mai. Une phrase lourde de sens, qui démontre à quel point l’équipe ainsi que les fidèles des 12 coups de midi espèrent que Christian Quesada disparaisse de la circulation. Écœuré par toute cette histoire, Jean-Luc Reichmann est même incapable de prononcer le nom de Christian Quesada. L’animateur use par ailleurs de subterfuges pour faire oublier son ancien champion... Ainsi, certains affirment qu’Eric est favorisé par la production du jeu télévisé, dans le but de reléguer Christian Quesada au second plan.

En attendant,

(...) Cliquez ici pour voir la suite