• Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Eric Dupond-Moretti : le ministre de la Justice s’est pacsé avec sa compagne Isabelle Boulay

·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

En couple depuis 2016, Eric Dupond-Moretti et Isabelle Boulay vivent une relation à distance en raison de leurs emplois du temps respectifs. Le premier possède de nombreuses obligations professionnelles en France depuis qu'il a été nommé ministre de la Justice par Emmanuel Macron, tandis que la seconde vit au Québec. Invité de la nouvelle émission de Thomas Sotto baptisée Hors Piste, diffusée dimanche 26 septembre 2021 sur France Inter, le Garde des Sceaux a été interrogé par le journaliste sur sa relation avec la chanteuse. S'apercevant que l'ancien avocat portait une alliance à son doigt durant leur entretien, le journaliste qui officie également aux commandes de Télématin sur France 2 lui a demandé s'il était marié.

"Nous sommes pacsés, si vous voulez tout savoir", a avoué Eric Dupond-Moretti, avant d'ajouter : "Vous allez très loin, on arrive à la limite de la piste, là !". Le ministre de la Justice s'est également confié au sujet des effets de la crise sanitaire sur sa relation avec Isabelle Boulay. "Les choses ont été encore complexifiées par la Covid, pour le reste nous respectons réciproquement nos libertés et nos choix. On arrive à se voir le plus régulièrement possible, pas assez à mon goût, pas assez à son goût, mais on se débrouille…", a expliqué le Garde des Sceaux, qui a récemment fait l'objet d'une plainte pour violences psychologiques et menaces.

"Elle a l'une des plus belles voix de la francophonie", a ajouté Eric Dupond-Moretti au sujet de sa compagne. "Vous (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles