Ernst August de Hanovre : condamné à une peine de prison et "indigné", il contacte une ministre

·1 min de lecture

Mardi 23 mars 2021, Ernst August de Hanovre a été condamné à dix mois de prison avec sursis par le tribunal autrichien pour des faits de violences sur des policiers et sur son personnel, qui remontent à l’été 2020. Le mari de Caroline de Monaco (dont elle est séparée depuis 2009) a également écopé d’une interdiction de résidence et ne peut donc plus vivre dans sa propriété, Auerbach, située à Grünau im Almtal, en Haute-Autriche. À l’annonce du verdict, Ernst August de Hanovre se serait montré "indigné" selon les informations de Der Standard du 26 mars 2021. Ce qui l’embête le plus ? Devoir rechercher un nouveau lieu de résidence. Pour protester contre cette sentence, le père d’Alexandra de Hanovre a donc décidé de faire appel. Il a par la suite écrit à Alma Zadić, la ministre autrichienne de la Justice depuis janvier 2020. Dans sa lettre, il se serait dit outré qu’on ait omis son titre de prince et qu’on ne se soit pas adressé à lui comme tel. Il aurait ensuite fait part de son agacement face à cette situation.

Durant le procès, le prince, qui a plaidé non coupable, a tout de même fait son mea culpa : "J’assume ma responsabilité, je regrette ce qu'il s’est passé et je suis prêt à couvrir les dommages. Je ne me souviens que partiellement de ce qu'il s’est passé". Mercredi 15 juillet 2020, le chef de la maison Hanovre avait appelé la police autrichienne à son domicile pour lui demander d’intervenir : il se disait menacé de mort par quelqu’un. Une fois sur place, le ton est monté (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite