Ernst August de Hanovre face à la justice : le mari de Caroline de Monaco plaide non coupable de violences

·1 min de lecture

Ernst August de Hanovre se retrouve devant la justice, mardi 23 mars 2021. Il va devoir répondre des accusations de violence qui pèsent sur lui : c’est en effet un procès pour coups et blessures sur son personnel et des policiers qui débute au tribunal régional de Wels, a dévoilé le média allemand Zeit. C’est en été 2020 que tout débute pour le mari de Caroline de Monaco (car si le couple est séparé, ils ne sont pas officiellement divorcés). À cette période, le père de famille et héritier est décrit comme "confus" par les forces de l'ordre. Il avait passé un appel aux urgences, se disant menacé par des femmes de ménage et s'était décrit comme malade. Sauf que, quand la patrouille de police était arrivée à son domicile, il se serait montré très agressif à leur égard, brandissant un couteau. Visiblement ivre selon les témoins, l’héritier de 67 ans aurait tenté de donner des coups aux agents et aurait même véritablement frappé l'un d'entre eux au visage. Mais cela ne s’arrête pas là : plusieurs semaines plus tard, alors en hôpital psychiatrique, le prince aurait de nouveau menacé les forces de l'ordre par téléphone. Il se serait même rendu au poste de police, armé d’une batte de baseball, dans la nuit du 20 juillet dernier. Une policière affirme qu'il l'aurait menacée de lui "fracasser le crâne".

Une fois au tribunal, Ernst August de Hanovre a reconnu ses torts. Autorisé à retirer son masque, c’est à visage découvert que le père d'Ernst Jr, Christian et Alexandra a présenté ses excuses (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite