Erreurs médicales : comment obtenir réparation ?

·1 min de lecture

Oublier une pince dans le ventre lors d'une intervention, opérer du mauvais côté, se tromper de médicament ou de diagnostic… Les médecins sont loin d’être infaillibles et chaque année, en France, plusieurs milliers de patients sont victimes d'une erreur médicale. Des événements graves souvent cachés par le corps médical et qui obligent les patients qui en sont victimes à mener un véritable combat pour connaître la vérité. Les erreurs médicales, c'est le thème qui a été choisi par Marina Carrère d'Encausse pour la première émission Enquête de santé de cette saison 2021-2022. Une émission diffusée sur France 5 ce mardi 5 octobre à 20h55.

"Personne ne connaît le nombre exact d’accidents médicaux dans les hôpitaux et les cliniques. Les associations de patients avancent des chiffres alarmants : 450 000 événements indésirables graves surviendraient chaque année et seraient à l’origine de 60 000 décès. Ces accidents peuvent être la conséquence d’une faute avérée du médecin ou bien relever de ce qu’on appelle un aléa thérapeutique, autrement dit la faute à pas de chance. Erreur médicale ou aléa thérapeutique, comment s’y retrouver ? Quels sont les droits des patients ? Et comment se faire indemniser : telles sont les questions auxquelles tenteront de répondre les invités de l'émission. le débat sera précédé d'un documentaire intitulé Erreurs médicales, le combat pour la vérité, réalisé par Bruno Timsit, qui (...)

Lire la suite sur Topsante.com

Covid-19 : le syndrome de l'anus sans repos, un nouveau symptôme du virus ?
Quels sont les effets indésirables de la cortisone ?
DIRECT Covid-19 en France ce 4 octobre : chiffres, annonces
Et si on pouvait régénérer des neurones perdus ?
Aurait-on moins de risque de faire un AVC en vivant en altitude ?

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles