Escroqué sur Leboncoin, il traverse la France pour cambrioler le vendeur malhonnête

Cyprien Tardieu
·2 min de lecture
Escroqué sur Le Bon Coin, il traverse la France pour cambrioler le vendeur malhonnête

Se retrouver à la fois victime et prévenu devant la justice. C’est ce qui est récemment arrivé à deux hommes jugés en Haute-Saône.

Voilà une affaire qui a de quoi étonner. Début avril 2020, un homme originaire de Tours achète sur Leboncoin un ordinateur pour 1 015 euros à un vendeur situé en Haute-Saône. Problème, l’appareil n’est jamais envoyé sous prétexte d’“une restriction de la taille des colis par La Poste en période de confinement puis une casse de l’ordinateur, nécessitant des réparations”, relate L’Est Républicain. Pendant que l’acheteur espère recevoir son bien, l’annonce est, elle, remise en ligne par l’escroc.

Il le cambriole…

Un mois après les faits et malgré de nombreux appels à des avocats et des associations de consommateurs, l’acheteur lésé décide de prendre la route et de parcourir les 500 km qui le sépare du vendeur installé dans un village de 200 habitants à proximité de Scey-sur-Saône (Haute-Saône). “Il voulait trouver une solution amiable”, a affirmé son avocat, Me Glaive, à l’Est Républicain. Arrivé sur place et reconnaissant le domicile de l’arnaqueur, le Tourangeaux opte finalement pour la solution forte. Il casse un carreau puis s’introduit dans le domicile avant de repartir avec le fameux ordinateur en très bon état de marche ainsi qu’une tablette et un chéquier.

… et se fait rembourser le chargeur oublié

La suite est ubuesque : les deux hommes portent plainte, l’un pour escroquerie, le second pour vol par effraction et se retrouvent tout deux devant la justice à la fois en tant que victimes et prévenus. Après délibération, l’acheteur se voit écoper de quatre mois avec sursis. Quant au vendeur malhonnête, condamné à deux reprises dans le passé pour escroquerie, il est condamné à trois ferme et une amande de 149 euros envers sa victime, soit le prix d’un chargeur. Ce dernier ayant été oublié par l’acheteur au moment du cambriolage !

Ce contenu peut également vous intéresser :