Escroquerie au CPF : des agents de La Poste soupçonnés de corruption

Comme l’a révélé franceinfo le 1er septembre, plusieurs agents de La Poste sont soupçonnés d'être impliqués dans une escroquerie au compte personnel de formation (CPF). Selon une note confidentielle de la police que se sont procurée nos confrères, les fraudeurs se tournent désormais vers les agents de La Poste pour accéder aux CPF, car les dernières mesures de sécurité rendent plus difficile l'accès direct à ces comptes. En 2021, les fraudes au CPF ont été estimées à 43 millions d'euros, mais ce montant annuel diminue grâce aux mesures de prévention mises en place.

Pour accéder aux comptes CPF des postiers, il est nécessaire d'utiliser l'outil numérique "FranceConnect", les agents des bureaux de poste étant responsables de la validation des identités grâce à un smartphone professionnel sécurisé. Les fraudeurs se procurent d'abord des pièces d'identité, notamment sur le Darknet, pour ensuite corrompre les agents de La Poste. Ces agents, recrutés par le biais de connaissances ou des réseaux sociaux, valident les identités afin d'accéder aux CPF. Les postiers reçoivent chaque jour une dizaine d'identités à enregistrer et sont rémunérés par les commanditaires de l'escroquerie.

La note confidentielle indique que tous les agents des bureaux de poste, au nombre de 30.000 à 40.000, peuvent devenir des cibles potentielles. Des enquêtes sont en cours pour déterminer si cette nouvelle escroquerie est l'œuvre d'un seul réseau ou de plusieurs individus agissant de manière indépendante. Pour (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite