Une espèce menacée d'extinction vendue dans un magasin Leclerc : l'enseigne présente ses excuses

"Je suis une espèce pélagique ; Je mesure environ 1,5 m ; Ma couleur de peau a une particularité ; Je pèse 25 kg ; Je peux nager jusqu’à environ 40 km/h" … Je suis ? Cette petite devinette publicitaire publiée sur Facebook pour faire la promotion du requin à peau bleue vendu dans le centre E.Leclerc de Blaye (Gironde) est loin d'avoir eu l'effet escompté et a entraîné une vague de critiques sur les réseaux sociaux.

Supermarché : nos astuces pour bien faire ses courses

Voyager sans augmenter son empreinte carbone : les astuces d’Hugo Clément

L’ONG pour la protection des océans Sea Shepherd France a également réagi au tweet du magasin en dénonçant "le pire de la créativité publicitaire au service du pire de la pêche" et en demandant à Hervé Berville (secrétaire d'État chargé de la mer) d'interdire la vente des espèces menacées. Selon nos confrères du Parisien, l'ONG avait déjà dénoncé il y a un mois, la vente de cette espèce dans un Intermarché de Narbonne. Par ailleurs, un requin Renard avait été commercialisé dans un magasin Leclerc du Val-de-Marne en 2020. (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite