Espérance de vie en constante progression : bientôt tous nonagénaires ?

La récente étude de l’Insee estime que les femmes pourront bientôt vivre jusqu’à 93 ans et 90 ans pour les hommes pour celles et ceux nés en 2022. Chaque année, l’espérance de vie croît de deux à trois mois, l’écart de longévité entre les sexes se réduit grâce à un confort de vie plus ou moins universel, les progrès de la médecine et une meilleure alimentation. Ce scénario de projection permet également de constater qu’en 1950, l'espérance de vie des femmes était de 80,4 ans, et celle des hommes de 72,8 ans (source 1). Les nouvelles générations ont donc gagné 13 ans d’espérance de vie en 70 ans. Cependant, une ombre à cette longévité sans fin se rajoute au tableau : le dérèglement climatique.

"Si on ne parvient pas à s’adapter au changement climatique, là il peut y avoir des effets sur l’espérance de vie", affirme Gérard François-Dumont, démographe.

L’adaptation face aux enjeux climatiques est primordiale. La pollution et les nouvelles maladies pourront avoir un impact sur la mortalité et risqueront de venir briser les rêves d’un avenir où nous aurions tous presque cent ans. L'espérance de vie en bonne santé est un enjeu de société. Au vu des différents défis du XXIème siècle, l'accès à des âges...

Lire la suite