Pour espérer sauver la planète, il faudrait réduire de 75% nos achats mode

·1 min de lecture

Pour avoir un impact sur l’environnement, trois experts de l’éco-responsabilité affirment qu’il faudrait réduire nos achats vestimentaires de façon drastique.

Qui n’a jamais fait face à un dressing plein à craquer tout en pensant « je n’ai rien à me mettre » ? Si l’anecdote prête à sourire, elle n’en reste pas moins le reflet du phénomène de surconsommation qui a envahi notre société. En 2022, le consommateur moyen s’offre 60% de vêtements de plus qu’il y a quinze ans. Chaque année, ce sont environ 56 millions de tonnes d’habits qui sont achetés dans le monde. Un chiffre qui devrait passer à 93 millions d’ici à 2030 et à 160 millions d’ici 2050. Et si l’on pouvait penser que le recyclage allégerait ces données effrayantes, ce n’est malheureusement pas le cas. En Europe, ce sont 4 millions de tonnes de vêtements qui sont jetés tous les ans. À l’ère du changement climatique, ces données, de plus en plus connues des consommateurs, ne peuvent laisser insensibles. Or, face à ce trop-plein d’informations, il peut parfois sembler difficile d’y voir clair. Comment réduire sa consommation de vêtements de manière concrète ? Combien d’achats mode devrait-on s’octroyer par an ?

Lire aussi : « Je n’ai pas acheté de vêtements depuis un an et ma vie a changé »

Changer ses habitudes de consommation

Interrogés par « The Guardian », trois ingénieurs de l’Université de Technologie de Sydney se sont mis d’accord sur un chiffre-clé. Partis du constat que la production a quasiment doublé ces quinze dernières années et que la durée de vie d’un vêtement a diminué de...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

VIDÉO - L’impact des déchets plastiques et de la pollution de l’eau sur notre santé

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles