Espagne: le feu de forêt qui a ravagé près de 12.000 hectares dans l'ouest du pays est "stabilisé"

Une superficie de près de 12.000 hectares a brûlé en Estrémadure, dans l'ouest de l'Espagne. L'incendie est désormais "stabilisé" et une partie des 700 riverains évacués vont pouvoir rentrer chez eux.

L'incendie, qui a ravagé environ 12.000 hectares en Estrémadure, dans l'ouest de l'Espagne, depuis jeudi, a été stabilisé ce samedi et une partie des 700 riverains évacués vont pouvoir rentrer chez eux, ont annoncé les autorités régionales.

Le service de prévention et de lutte contre les feux de forêts de la région "a déclaré comme stabilisé l'incendie de Las Hurdes", a précisé le gouvernement de cette région espagnole.

12.000 hectares brûlés

Des données obtenues via le satellite européen Copernicus, une superficie de près de 12.000 hectares a brûlé, davantage que les estimations des autorités régionales évaluant le périmètre sinistré à 8.500 hectares.

Dans la matinée, la coordinatrice de la protection civile Nieves Villar s'était montrée encourageante lors d'une conférence de presse, relevant qu'il y avait peu de vent dans le secteur et énormément d'hommes et de moyens mis en œuvre pour circonscrire l'incendie.

Les pompiers du Portugal se sont joints à leurs collègues espagnols, avait expliqué la coordinatrice en soulignant qu'il y avait "plus de 600 participants".

Près de 500 incendies en 2022

Alors que l'été, période propice aux incendies de forêt, n'est pas encore arrivé, l'Espagne en a déjà subi plusieurs, après avoir été le pays le plus touché d'Europe en 2022, avec près de 500 incendies qui ont dévoré plus de 300.000 hectares, selon le Système européen d'information sur Feux de forêt (EFFIS).

Ce pays européen est en première ligne face au changement climatique, l'Espagne connaît depuis plusieurs années une multiplication des périodes de canicule, avec des précipitations de plus en plus rares et irrégulières.

Le premier trimestre de cette année a été le "plus sec" depuis le début des relevés en 1961, selon l'Agence météorologique nationale.

En plus du manque prononcé de précipitations, une vague très précoce de températures extrêmes s'est ajoutée fin avril, qui a atteint un record absolu pour le mois d'avril en Espagne continentale de 38,8 ºC, un niveau plus caractéristiques de mois d'été comme juillet ou août.

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - Sécheresse intense en Espagne : la culture d'avocats épuise les ressources