Espagne : la joueuse Jennifer Hermoso porte plainte contre Luis Rubiales, après le baiser forcé

La championne de foot Jennifer Hermoso a porté plainte contre Luis Rubiales, le président de la Fédération espagnole de football, ce 6 septembre, rapporte Le Figaro. Une plainte pour agression sexuelle après son baiser forcé survenu le 20 août dernier à Sydney lors du sacre de l’Espagne pendant la Coupe du Monde. Par son dépôt de plainte, Jennifer Hermoso permet au parquet espagnol de lancer des poursuites contre son agresseur, comme le précise le média espagnol El País. Le parquet a expliqué que les poursuites contre "le patron du foot espagnol", comme il est surnommé, vont pouvoir être lancées "le plus rapidement possible". Depuis une récente réforme du Code pénal espagnol, un baiser non consenti peut être considéré comme une agression sexuelle. Une enquête préliminaire pour "agression sexuelle" avait déjà été ouverte le 28 août, comme le rappelle L’Équipe.

Le Code pénal espagnol prévoit des peines d’un à quatre ans de prison pour "quiconque commet un acte portant atteinte à la liberté sexuelle d'autrui sans son consentement", rappelle El País. Le 25 août, lors de sa comparution immédiate devant l’assemblée extraordinaire la FIFA espagnole, Luis Rubiales a refusé de démissionner de son poste pour "un petit bisou", selon ses propres déclarations. Il a même soutenu qu’il avait obtenu l’autorisation de Jennifer Hermoso pour l’embrasser. Des propos aussitôt démentis par cette dernière, qui a dit s’être sentie "victime d’une agression sexuelle".

En attente du procès, Luis Rubiales (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite