Estime de soi, angoisse... 5 bienfaits de la politesse

© Getty Images/iStockphoto

Imaginez un monde totalement dépourvu de "Bonjour", "S’il vous plaît", "Merci", "Excusez-moi"... Ce serait la loi de la jungle ! En pacifiant les rapports humains, la politesse constitue un premier rempart contre les conflits, les agressions, la barbarie. Une vertu indispensable à l’équilibre de la société. Mais également utile à notre santé. Car en sécurisant nos relations avec les autres, la courtoisie favorise les émotions positives (le bien-être, la sérénité, la gratitude), ce qui soutient le bon fonctionnement de notre système immunitaire.

La politesse constitue un ensemble de rituels, dont la fonction principale est de signaler aux autres le respect qu’on leur porte. "Dire bonjour à votre voisin de palier n’est pas forcément le signe que vous êtes content de le voir, mais que vous le "distinguez", souligne la psychosociologue Dominique Picard (1). C’est une façon de lui dire : vous avez de la valeur puisque je vous remarque." En retour, les manifestations de politesse que l’on reçoit nous donnent, à nous aussi, le sentiment d’être identifié en tant qu’individu, d'avoir une place dans la société. Une reconnaissance déterminante pour notre bien-être psychique. Car, comme le rappelle la psychosiologue : "Nous avons tous besoin du regard des autres pour nous sentir exister."

En 1992, le psychologue américain Thomas Holtgraves (Université d’Etat Ball, dans l’Indiana) a montré que la politesse avait une incidence positive sur les capacités de mémorisation et d’attention. Il a fait (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite