Etam : il y aura une pénurie de produits et les prix vont augmenter l'année prochaine

·1 min de lecture

Laurent Milchior, Cogérant de la marque Etam, était invité sur BFM Business. Il explique qu’il y aura une pénurie sur certaines tailles de modèles et que les prix vont augmenter d'ici à l'année prochaine.

Le secteur de la lingerie est touché de plein fouet par la flambée des prix d’acheminement depuis la Chine. Il y a également des tensions sur la chaîne d’approvisionnement avec la pénurie de matières premières rapporte le média BFM TV.

Cela va engendrer une hausse des prix, Laurent Michior le confirme. "Le prix des containers est passé de 2000/3000 à 18.000 dollars, c'est une réalité du quotidien qui pèse énormément. Nous avons multiplié par trois nos coûts d'approche même si on a rapatrié une partie de notre production dans le bassin méditérranéen", précise-t-il à nos confrères sur le plateau de Good Morning Business. Dans beaucoup de secteurs, les prix seront “peu” à la hausse pour cette année souligne le dirigeant. Toutefois, "sur l'année prochaine, ça sera plus important, de manière obligatoire. On a travaillé sur la valeur ajoutée de nos produits pour pouvoir les augmenter quand c'est nécessaire."

Etam parie sur une politique de valeur ajoutée, mais aussi sur son engagement dans les produits durables et sur sa responsabilité sociétale (RSE). La marque souhaite convaincre ses clients d’accepter cette augmentation de prix et de quand même acheter. Seulement il y a aussi d’autres difficultés. Laurent Michior avoue : "on a aussi des sujets de matières qui ralentissent la chaîne d'approvisionnement. Un soutien-gorge, c'est 40 pièces à assembler qui viennent de différentes usines: quand...

Lire la suite sur Femina.fr

A lire aussi

VIDÉO - Quelle couleur de soutien-gorge porter sous du blanc ? (Vous allez être surprise !)

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles