Etats-Unis : “il y a clairement un effet Taylor Swift” sur la croissance selon la Fed

"Il y a clairement un effet Taylor Swift sur les dépenses des consommateurs parce que les gens ont dépensé pour le concert, l'hôtel, tout cela a été un important phénomène", a déclaré le responsable de l'antenne new-yorkaise de la banque centrale américaine, lors d'une interview sur la chaîne Bloomberg TV. Avec 146 dates dans des stades complets, Taylor Swift, en tournée depuis mars aux Etats-Unis et au Mexique, devrait atteindre le milliard de dollars de recettes. Elle va continuer ses concerts en Argentine, Europe, Asie, Australie, au Canada, jusqu'à la fin de l'an prochain.

Le mois de mai a même été le plus fort pour les revenus hôteliers de Philadelphie (Pennsylvanie) depuis le début de la pandémie, "en grande partie grâce à un afflux de visiteurs pour les concerts de Taylor Swift dans la ville", avait rapporté un responsable du secteur cité dans le Livre Beige de la Fed, une enquête publiée début juillet.

Dans l'ensemble, "la demande est forte. Nous constatons cette rotation (des dépenses) des biens vers les services dont nous parlions il y a un an. Les gens voyagent davantage, vont au restaurant, vont à des spectacles", a détaillé John Williams. Ce sont en effet, désormais, les prix des services qui tirent l'inflation à la hausse, tandis que les prix des biens baissent. La Fed, à la manœuvre pour faire ralentir l'inflation, a relevé ses taux à 11 reprises depuis le mois de mars 2022, afin de renchérir le coût du crédit, et, ainsi, ralentir la consommation et l'investissement. (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite