Publicité

Etats-Unis : Eminem menace de poursuivre un candidat républicain qui reprend ses chansons en meeting

La lettre de cessation et d'interdiction a été envoyée aux représentants de Vivek Ramaswamy après qu'il a utilisé la chanson “Lose Yourself”, lauréate d'un Oscar et tirée du film 8 Miles (2002), dans le cadre de sa campagne.

La chanson avait déjà été utilisée par le président américain Joe Biden, un démocrate, dans une publicité pour la campagne de 2020, pour laquelle Eminem avait donné son accord.

Il semblerait qu'une lettre datée du 23 août ait été envoyée aux représentants de “Vivek 2024” par l'organisme de gestion des licences musicales BMI au nom d'Eminem, de son vrai nom Marshall Mathers.

La communication indique que le rappeur "s'oppose à l'utilisation des compositions musicales d'Eminem par la campagne de Vivek Ramaswamy".

À lire également

Eminem, genou à terre : son geste politique fort pendant la mi-temps du Super Bowl

Elle précise également que : "BMI considérera toute interprétation des œuvres d'Eminem par la campagne Vivek 2024 à partir de cette date comme une violation substantielle de l'accord, pour laquelle BMI se réserve tous les droits et recours à cet égard".

Vivek Ramaswamy, entrepreneur en biotechnologie de 38 ans, est un fan d'Eminem et de musique rap depuis longtemps. Il espère obtenir l'investiture républicaine face à l'ancien président américain Donald Trump.

Ce n’est pas la première fois qu’un artiste menace légalement un homme politique qui a utilisé ses titres pour faire campagne. Adele, Linkin Park, les Rolling Stones, Queen, Pharrell Williams, Rihanna, Aerosmith et bien d’autres ont tous critiqué l'utilisation de leur musique pour la campagne de Donald Trump en 2020.

... Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi