Etiopathie : cette discipline qui soigne par le toucher est-elle fiable ?

Carole De Landtsheer

L'étiopathie, cette discipline qui soigne par le toucher, fait de plus en plus parler d’elle. Comment agit-elle ? Peut-on consulter un praticien en toute confiance? Le point.

Encore récente, l’étiopathie a été fondée en 1963 par Christian Trédaniel, qui, après un accident de sport, s’est spécialisé dans les techniques manuelles. En clair, cette discipline s’inspire de l’art traditionnel et populaire du reboutement, revisité à la lumière de connaissances scientifiques récentes (anatomiques, physiologiques, etc.). Du grec aitia (cause) et pathos (souffrance), elle cherche à soigner une affection en repérant et en traitant sa cause. Sorte de « mécanicien du corps », l’étiopathe s’attelle à comprendre d’où vient la « panne ». « Ainsi, une douleur au genou peut avoir une origine locale (une entorse) ou encore être liée à une arthrose de la hanche », résume Patricia Guillerm Le Prigent, secrétaire générale de l’Institut français d’étiopathie (IFE).

Soulager un lumbago ou des rhinopharyngites à répétition

L’approche est séduisante, d’autant que son champ d’action s’adresse à tous, du nouveau-né au senior, et concerne toutes sortes d’affections, des troubles musculo-squelettiques (entorse, lumbago, torticolis…) aux problèmes gynécologiques, en passant par les infections ORL récurrentes. « Le traitement des pathologies hivernales notamment consiste à rétablir une bonne vascularisation de la muqueuse qui tapisse les voies nasales ou à débloquer une articulation au niveau cervical », précise Anne-Sophie Isaac, étiopathe. Dans tous les cas, « il est rare que les gens viennent nous voir en premiè...Lire la suite sur Femina.fr

A lire aussi