Faire chambre à part serait LE secret des couples qui durent (si, si)

Katia Rimbert
Journaliste
Faire chambre à part serait LE secret des couples qui durent (si, si)

Une étude a révélé que dormir séparément était non seulement positif pour la qualité du sommeil mais aussi et surtout pour celle de la vie de couple. Puisque c’est comme ça, je vais dormir sur le canapé !

Vous passez des nuits horribles ? Vous avez envie d’étrangler votre moitié qui ronfle/pique la couette/se lève à 5h du mat’ pour aller faire son footing tous les matins ? Vous pourriez peut-être envisager de dormir dans un grand lit pour vous tout.e seul.e. Pour mieux récupérer mais aussi être plus épanoui.e dans votre couple, c’est la science qui le dit.

En partageant le même lit, on est logiquement plus enclin à voir son sommeil perturbé par son partenaire. Entendre les ronflements affreux de son mari (qui nous font regretter d’être passé devant Monsieur le Maire), être en permanence réveillé par sa femme qui a la bougeotte pendant son sommeil, supporter l’hygiène pas toujours au top (bon ap’) de son plan Q, se retrouver sans couette et gelé.e en plein milieu de la nuit, être tiré.e des bras de Morphée par une alarme alors qu’on se lève 1h plus tard que son.sa chéri.e… Toutes ces petites joies du quotidien peuvent, à terme, entraîner des problèmes de santé, une baisse de la libido et l’impression des papiers du divorce.

Faîtes de beaux rêves

C’est en tout cas les conclusions d’une étude menée par l’Université de médecine Paracelsus à Nuremberg (en Allemagne, pour les deux du fond) en 2016. Les chercheurs ont remarqué que les troubles du sommeil et les problèmes de couple ont tendance à avoir lieu au même moment. Trois ans plus tôt, une autre enquête réalisée à l’Université de Berkeley aux États-Unis affirmait qu’une insomnie causée par la personne qui partage votre sommier pouvait créer des conflits dès le lendemain.

À l’opposé, si vous êtes parfaitement reposé.e, vous allez davantage gérer les petits tracas du quotidien. Un sommeil réparateur est aussi gage d’une meilleure concentration, d’un comportement plus mesuré et d’une satisfaction plus élevée dans une relation amoureuse. En gros, vous n’allez pas vous énerver pour un rien parce que vous êtes crevé.e et de très mauvais poil.

Loin des yeux, près du cœur

L’idéal serait de dormir dans un lit TOUT.E SEUL.E. Visiblement, ce n’est pas si rare. Car si on assimile généralement le fait de faire chambre à part comme le début de la fin, cela peut en réalité sauver un mariage. Des psychologues américains ont révélé que plusieurs de leurs patients avaient quitté le lit conjugal et que leur couple était plus solide depuis. Mais aussi que – contrairement aux idées reçues – le lien avec leur conjoint.e s’était renforcé. Et ce, quelle que soit la raison première de cette décision.

Si vous n’êtes pas encore prêt.e à passer le cap, vous pouvez toujours investir dans deux matelas et deux couettes. Histoire que chacun ait son espace vital et puisse s’adonner à ses petites manies nocturnes comme il l’entend. Allez, bonne nuit.