"Eurovision" 2021 : après la polémique Maneskin, une nouvelle enquête ternit le concours

·1 min de lecture

Nouvelle polémique pour le concours de chant. Samedi 22 mai 2021, Stéphane Bern et Laurence Boccolini animaient la 65e édition du concours de l'Eurovision en direct sur France 2. Une compétition haute en couleurs qui a placé la France, représentée par la talentueuse Barbara Pravi, à la deuxième place juste après le groupe Maneskin et leur titre Zitti e buoni. Cependant, les quatre membres du groupe italien ont vu leur victoire quelque peu entachée par une polémique. Le chanteur Damiano David, très controversé dans son pays, est accusé d'avoir consommé de la cocaïne sur le plateau. Des rumeurs démenties par un test anti-drogue revenu négatif... Cependant, la nouvelle polémique concerne cette fois-ci un tout autre sujet.

Arrivée septième au classement de la compétition (meilleur classement depuis 2005), Malte n'a pas caché sa déception. Selon le journal Times of Malta, "plus de 650.000 euros" auraient servi à placer des paris en ligne sur la chanteuse Destiny pour qu'elle puisse grimper dans le classement du concours. À ce sujet, le ministre Carmelo Abela vient de demander un audit pour mettre au clair les dépenses de la délégation liées à la participation de Malte. Toujours selon le journal maltais, l'argent aurait été utilisé pour faire la promotion de la chanson Je me casse sur les réseaux sociaux et auprès d'influenceurs étrangers afin de booster les votes du public. 350.000 euros viendraient de l'office du Tourisme de Malte, et 300.000 du diffuseur local, Public Broadcasting (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite