Eva Mendes prête à faire son retour au cinéma… à une condition

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Eva Mendes n’a pas remis les pieds sur un plateau de tournage depuis la naissance de ses deux filles.

Sa dernière apparition au cinéma date de 2014. Eva Mendes tournait dans « Lost River » réalisé par son compagnon à la ville, Ryan Gosling. Depuis, l’actrice a déserté les plateaux de tournage préférant se concentrer sur l’éducation de ses deux filles : Esmeralda, née en 2014, et Amada, née en 2016. Mais les choses pourraient prochainement changer.

Lire aussi >> Couple de légende : Ryan Gosling et Eva Mendes, les discrets

Un retour sous certaines conditions

Invitée dans l'émission « The View », présentée par Whoopi Goldberg, Eva Mendes s’est confiée sur ses projets pour le futur : « Oui, c'est vrai, je me suis mis en retrait du métier. Vous savez comme cette vie demande beaucoup de temps... Donc j'ai arrêté les films pendant un temps. » La femme de Ryan Gosling serait désormais prête à reprendre du service. Mais pas à n’importe quel prix : « J'ai une très courte liste de ce que je veux bien faire. Avant mes enfants, j'étais prête à faire à peu près tout... Tant que c'était un projet fun. Mais aujourd'hui, je ne ferai pas de trucs violents, je ne veux pas faire de sexualité, donc la liste est courte... » Un réalisateur se saisira-t-il de l’opportunité ? Affaire à suivre.

Au cours de l’interview, Eva Mendes s’est également confiée sur son rapport aux réseaux sociaux. En 2021, l’actrice avait expliqué vouloir faire une pause. Très active sur Instagram, elle avait fini par se sentir oppressée par la demande...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles